Reunion ferroviaire d’Argentan ce jour

La région et la SNCF ont tenu une réunion sur les questions ferroviaires concernant le sud de la Normandie à Argentan ce jour . La question du Paris Granville qui avait agité les média via les élus et usagers était donc attendue .

Mais les annonces faites ont rassure les uns et les autres : pas de changement annoncé sur les services d’ici 2021,  » la fin de la mandature régionale  » , comme l’a précisé le Vice Président JB Gastine.

Je pense que la région a pris conscience de la sensibilité du sujet et a voulu calmer les inquiétudes des usagers et des élus venus nombreux ( la CGT attendait elle aussi nombreuse à l extérieur ) .

J’ai retenu trois choses :

– le déficit de la ligne PARIS Granville est estimé à 15 millions d’euros . Il m’avait été annoncé à 10 millions d’euros en 2015 ( j avais négocié une prise en charge par la SNCF de ce déficit jusqu’en 2030) . Je continue à penser que la région prend un risque qu’elle aura du mal à assumer à terme, en voulant être responsable de la gestion de cette ligne dès 2020 . Je note que la région reprend l’idée d’une liaison ferroviaire directe depuis Folligny avec le Mont St Michel . C’est très bien, elle coûtera cher mais elle doit être tentée .

– D’autant plus que les relations avec les régions voisines partenaires de facto des lignes du sud de la Normandie ( Paris / Granville , Caen / Tours et Caen/ Rennes – qui va de facto disparaître ) ne semblent pas activées pour protéger les intérêts normand . La Region doit être vigilante elle ne peut rien faire seule . Jouer solo n’est pas la bonne attitude en matière ferroviaire . Il va falloir composer .

– Enfin sur les matériels du Paris Granville le President Morin s’est un peu avancé en laissant entendre qu’il pourrait trouver mieux et les remplacer . Je plaide pour un aménagement des Regiolis existants qui n’ont que 5 ans d’âge mais dont le confort il est vrai n’est pas optimal. La région travaille aussi sur cette piste plus crédible .

il faut rester vigilant et mobilisé pour expliquer la réalité des problèmes , et travailler sur les pistes de changements réalistes et acceptable au plan de l’aménagement du territoire .

Répondre

Completez ce champ pour pouvoir continuer : Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

×