Qui suis-je ?

Laurent Beauvais,

Originaire du Perche (Nogent-le-Rotrou), Laurent Beauvais a suivi ses études secondaires au collège Paty et au lycée Mézeray d’Argentan. Après avoir obtenu une maîtrise d’économie à l’Université de Caen Basse-Normandie, il a intégré l’Institut d’études politiques de Paris dont il est diplômé, pour enfin obtenir un DEA d’économie à Paris Dauphine. Parallèlement à ses études, il a adhéré au Parti Socialiste à 21 ans, où il occupe une fonction de délégué national à l’innovation pendant les années 1990, et n’a cessé de militer depuis.

Laurent Beauvais a débuté sa carrière en 1978 à la Délégation générale à la recherche scientifique et technique, pour ensuite rejoindre, en 1981, le Ministère de la Recherche et de la Technologie et travailler aux côtés de Jean-Pierre Chevènement, puis Laurent Fabius, tous deux ministres. A ce titre, il a figuré dans le comité exécutif du Colloque national Recherche et Technologie. Il a été nommé, en 1983, Secrétaire général du Conseil supérieur de la Recherche et de la Technologie, instance présidée par le Ministre chargé de la Recherche.

De 1987 à 1988, Laurent Beauvais fut adjoint au Secrétaire général du CIRAD, le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement.

En 1988, il rejoint le cabinet du Ministre de la Recherche et de la Technologie, Hubert Curien, en tant que conseiller technique, puis chef de cabinet.

Il prend début 1993 de nouvelles fonctions, en tant que Directeur administratif de l’IN2P3 (Institut national de physique nucléaire et de physique des particules) au CNRS. Quatre ans après, il rejoint le GANIL (Grand Accélérateur National d’Ions Lourds) de Caen en tant que Secrétaire général.

Parallèlement à ses activités professionnelles, il a débuté dès 1977 des mandats d’élu territorial, tout d’abord en tant que Conseiller municipal à la commune de Mortrée dans l’Orne. En 1989, il quitte le Conseil municipal, afin de rejoindre la liste du ministre François Doubin à Argentan, dont il deviendra Maire-adjoint à l’issue des élections. En 1998, il est élu Conseiller régional de Basse-Normandie et Président de l’intercommunalité d’Argentan en 2001, fonction qu’il occupe encore à ce jour.

En 2004, suite à la victoire de la gauche aux élections régionales , il est élu 2ème Vice-président de la Région Basse-Normandie, chargé de l’Education, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, puis Premier Vice-président en 2007, chargé du Développement économique, du Commerce, de l’Artisanat, de la Recherche et de l’Innovation.

Suite aux élections municipales de 2008, il a été élu par ses pairs à la présidence de la Région, où il a été réélu en 2010, lors des élections régionales.

×